Eposodio 101: Planète éteinte!

Qu’est ce que cela signifie?

Effet de serre – le processus par lequel l’atmosphère d’une planète empêche l’énergie radiante de sa surface de s’échapper dans l’espace, augmentant de ce fait la température de surface de la planète.

En langage courant!

L’emballement de l’effet de serre est un effet de serre qui s’amplifie. Qu’est ce que cela veut dire? Cela signifie que l’effet de serre faisant augmenter la température de la planète, les températures les plus élevées vont faire changer son atmosphère de telle manière que de plus en plus de chaleur sera emprisonnée, ayant pour résultat des températures atmosphériques encore plus élevées, et ainsi de suite.

Par exemple, en raison de sa température de surface qui est de 6000°C, le Soleil brille la plupart du temps en lumière visible. La majeure partie de cette lumière passe aisément par notre atmosphère pour atteindre la surface car notre atmosphère est transparente à la lumière visible. Quand la lumière visible est absorbée par la surface terrestre, celle ci chauffe et réémet l’énergie en tant que lumière infrarouge (IR). Ceci se produit parce que la surface de la Terre, qui est beaucoup plus froide que la surface du Soleil, émet la majeure partie de son énergie à de plus grandes longueurs. Cependant, beaucoup de gaz dans l’atmosphère terrestre ne sont pas transparents à la lumière IR. Les molécules de l’atmosphère telles que la vapeur d’eau (H20), le gaz carbonique (CO2) et le méthane (CH4), absorbent fortement ce rayonnement de grande longueur d’onde IR. De cette façon l’atmosphère agit comme une couverture, gardant une grande partie de la lumière IR sur Terre, ce qui augmente la température de la planète.

Pendant que la planète chauffe, il peut y avoir divers rétroactions qui favorisent ou diminuent le réchauffement.

Par exemple, les glaciers aux pôles et en hautes montagnes vont fondre par températures élevés, entrainant l’absorption de plus de lumière venant du soleil. En effet, la neige étant extrêmement réfléchissante, une réduction de surfaces enneigées va augmenter la quantité de lumière du soleil absorbée par la surface terrestre, et ainsi accroitre le réchauffement. Nous appelons ce genre d’action une rétroaction positive.

De plus, les températures plus chaudes font évaporer l’eau des océans rapidement, formant plus de vapeur d’eau (qui est la plus absorbante des ondes IR), dans l’atmosphère diminuant ainsi la capacité d’évasion des ondes IR dans l’espace (une autre rétroaction positive).

Mais un accroissement de l’évaporation peut également entrainer la formation de nuages, et les nuages reflètent la lumière du soleil dans l’espace avant qu’elle n’ai pu être absorbé par la Terre. Ceci aurait tendance à refroidir la surface de la Terre (une rétroaction négative).

Cela montre qu’il y existe de nombreuses rétroactions pouvant augmenter ou diminuer le réchauffement de la planète, et il peut être difficile de déterminer exactement “qui” prendra le dessus. Les rétroactions atmosphériques comme la vapeur d’eau qui a une nature à la fois positive et négative, rend les prédictions encore plus difficile.

Venus, une planète très semblable à la Terre, a subi un emballement d’effet de serre tôt dans son histoire. Par conséquent, Venus manque d’eau et sa température moyenne de surface est de 460°C. La présence d’une vie comme la nôtre est donc impossible sur Venus.

C’est tout?

Greenhouse effect for teachers: From the National Oceanic and Atmospheric Administration
https://www.esrl.noaa.gov/gmd/education/info_activities/pdfs/TBI_greenhouse_effect.pdf

Greenhouse effect, the details – Une explication plus technique de l’effet de serre et de son effet sur notre planète.